Crimée

Nichée au creux d’une baie d’une exceptionnelle beauté nichée au pied des montagnes de Crimée, la ville de Yalta s’est développée au fil du temps comme la station estivale et la ville thermale la plus en vogue de Crimée. Fondée au Haut Moyen-âge par les Grecs, de nombreux aristocrates, artistes et intellectuels y firent des séjours réguliers au cours du 19e siècle. Aujourd’hui encore, cette ville portuaire se prête à la flânerie le long des quais sous une allée de palmiers et émerveille par ses palais et ses villas de style Tudor ou Art Nouveau construits au milieu de jardins soignés. Vous pourrez également vous imprégner de l’ambiance de la ville en savourant une tasse de café et une délicieuse pâtisserie dans l’une des nombreuses maisons du café du centre-ville.

Nous vous recommandons aussi à Yalta la visite de la « datcha blanche » aux jardins enchanteurs, dans laquelle l’écrivain et dramaturge russe Anton Pavlovitch Tchekhov passa les dernières années de sa vie et conçut certaines de ses œuvres les plus significatives, comme « La Cerisaie » et « Les Trois Sœurs ». Tchékhov, qui avait pour habitude d’inviter ses connaissances à passer quelques temps à Yalta, fit de cette datcha un haut lieu de rencontres littéraires et artistiques. Parmi les visiteurs réguliers, on peut nommer les écrivains Maxime Gorki et Ivan Bounine, le peintre Isaac Lévitan et le chanteur d’opéra Fédor Chaliapine.

Ne manquez pas non plus d’aller jeter un coup d’œil à certains des plus beaux monuments de cette mignonne petite ville thermale en Crimée: la cathédrale Alexandre Nievski, construite en 1902 dans le pur style vieux-russe, avec ses coupoles magnifiques, ainsi qu’à la cathédrale arménienne Saint-Ripsime, ayant également servi plusieurs fois de décor pour des films.

Conseil lecture

yalta, jalta, crimée, ukraine, mer noire
en haut