Kouty et Vijnitsa, trésors juifs de Galicie orientale

Régions et villes d’Ukraine


Sur les berges du fleuve Tcheremoch se trouvent, face-à-face, les deux petites villes jumelles de Kouty et Vijnitsa, d’une grande importance pour l’histoire juive de la région.

 

Kouty fut de tout temps le "port de commerce" de l’Empire Austro-hongrois, et il y avait autrefois une importante communauté juive hassidique.

Vijnitsa (Vyjnytsia) fut le centre d’une dynastie juive hassidique très connue dans l’histoire du judaïsme. Vijnitsa est également connue pour sa collection "pinkas", tenus par la Hevra kaddisha, les dans lesquels étaient répertoriés les faits principaux de la communauté juive (qui payait des impôts, décisions de la communauté, élections, liste des décédés). Ces livres nous racontent la vie de la communauté juive locale depuis 1768.

On peut encore voir à Vijnitsa les traces du shtetl, avec la synagogue, la cour du tsaddik et le cimetière. Ce shtetl fut jusqu’au début de la première guerre mondiale le centre principal du commerce du bois en Bucovine, Podolie et Bessarabie. Jusqu’à la deuxième guerre mondiale et l’holocauste y vécurent environ 5000 juifs.
ukraine, juif, juifs, juive, histoire juive, vijnitsa, vyjnytsia, jouty, kuty, kouti, galicie, juifs de vyjnytsia, baal shem tov, chevra kadisha, schtetl, shtetl
en haut