Voyage à Tchernobyl avec nuitées dans la zone interdite

Excursion historique de plusieurs jours dans la centrale nucléaire


L’un des événements les plus décisifs dans l’agonie soviétique des années 1980 fut l’explosion du réacteur dans la centrale nucléaire "Vladimir Ilitch Lénine" à Tchernobyl. On peut aujourd’hui visiter dans des conditions strictement définies le sarcophage qui a été construit sur le réacteur 4 éclaté.

Notre voyage individuel de plusieurs jours à Tchernobyl vous conduit sur les lieux et personnes clés de ce malheur. Vous visitez le réacteur nucléaire endommagé, des lieux marquants dans la zone interdite et la ville abandonnée de Pripiat. Parmi les moments forts de ce voyage se trouve une nuit dans la zone interdite. L’accès à la zone interdite est autorisé aux personnes à partir de 18 ans. Avant l’excursion se trouve une vaste procédure d’autorisation et d’enregistrement que nous assumons pour vous.

Vous parlez avec l’un des liquidateurs qui a évité par son engagement plus de malheurs pour le peuple européen après l’explosion. Etant donné que les liquidateurs sont jusqu’à aujourd’hui insuffisamment soutenus par l’Etat ukrainien, un don est prévu dans ce pack voyage pour l’amélioration des conditions de vie des liquidateurs.

Vous pouvez, comme beaucoup d’autres packs voyages, réserver le Voyage à Tchernobyl pour vos dates de voyages souhaitées et le combiner avec d’autres de nos composantes de voyages. Parallèlement à cette offre de voyage, nous proposons aussi des excursions d’une journée à Tcchernobyl. Le voyage de plusieurs jours dans la zone interdite peut être prolongé individuellement.

Avant et après votre excursion dans la zone interdite autour du réacteur endommagé de Tchernobyl, nous organisons les transferts des aéroports de Boryspil, Zhulyany ou de la gare centrale de Kiev et en sens inverse. Vous êtes pris en charge et accompagné individuellement en continu pendant votre voyage par un guide francophone expérimenté.

Le nouveau sarcophage, construit par le consortium international Novarka, presque terminé, doit à partir de 2017 couvrir le sarcophage poreux en béton de 1986 et sécuriser l’environnement de rayonnements radioactifs. Au plus tard à ce moment il n’y aura plus rien à voir de l’ancien réacteur 4. Le gouvernement ukrainien prévoie la déconstruction complète du réacteur et l’élimination de tous les éléments radioactifs.
4 jours
Voyage individuel
Excursion ville
Hôtel de classe moyenne
Petit déjeuner
francais
Chauffeur avec voiture
Option de voyage
RBCHERN2-FR
Accompagnement individuel de voyage français
Itinéraire de voyage selon vos souhaits
plus de temps et de flexibilité que dans un groupe de voyage
visite optionnelle de la centrale nucléaire
    1er jour Arrivée
    2e - x. jour Visite de la zone interdite, Tchernobyl et Pripiat et du réacteur nucléaire
    Avant-dernier jour : trajet à Kiev. Rencontre avec un liquidateur
    Dernier jour Départ

    1er jour : Arrivée à Tchernobyl. Entrée dans la zone interdite. Première visite.

    Avant votre arrivée nous avons déjà récupéré auprès des responsables l’autorisation pour vous pour l’entrée dans la zone interdite et nous vous avons avisé là-bas du rendez-vous souhaité.

    Notre guide francophone vient vous chercher à l’aéroport ou à la gare à Kiev, il y vérifie avec vous par mesure de sécurité tous les documents nécessaires et éventuellement le matériel nécessaire. Ensuite il part avec vous en voiture dans la zone interdite. Pendant le trajet vous regardez un film documentaire sur la catastrophe. A Tchernobyl vous êtes informé dans le bâtiment du Checkpoint Dityatki sur les mesures de sécurité auxquelles il faut faire attention en entrant dans la zone interdite.

    Dans la zone interdite vous avez la possibilité de premières visites et photos. Votre guide s’y connaît très bien dans la zone et peut vous donner des conseils pour des motifs et des perspectives impressionnants.

    Vous passez la nuit dans un petit hôtel propre et simple dans la zone interdite. Vous y dînez aussi, il y a de la cuisine traditionnelle ukrainienne, les ingrédients viennent tous non contaminés de l’extérieur de la zone interdite.
    Nuitée à Tchernobyl.

    2e -x jour : Jours supplémentaires d’excursion à Tchernobyl.

    Pendant les jours suivants de l’excursion vous poursuivez vos visites dans la zone interdite. Vous entreprenez un circuit à travers Tchernobyl et visitez le complexe commémoratif, l’église Saint Ilia, le monument "à ceux qui ont sauvé le monde". Vous observez le puissant radar trans-horizon Duga qui a été utilisé par l’armée soviétique et vous arrêtez dans le lieu presque disparu Kopatchy où vous visitez le jardin d’enfants abandonné.

    Arrivé à la centrale nucléaire de Tchernobyl, vous voyez les réacteurs 5 et 6 inachevés et leurs tours de refroidissement à moitié finies. Vous pouvez observer à une distance de 270m le réacteur 4 endommagé et son nouveau sarcophage créé. Ensuite vous passez la "forêt rouge" et faites une pause photos au panneau d’entrée de Pripiat.

    Vous visitez la ville évacuée de Pripiat qui ressemble aujourd’hui à une ville fantôme et vous promenez dans la rue Lénine et sur la place principale de la ville. Parmi les bâtiments délaissés accessibles à Pripiat se trouvent entre autres le palais de la culture, l’hôtel Polyssia, le supermarché de la ville, la grande roue, le stadium, l’école et la piscine, ainsi que l’hôpital.

    Vous mangez dans la cantine de la centrale nucléaire de Tchernobyl (toute la nourriture est sans radiation qui est livrée de l’extérieur de la zone interdite. Non compris dans le prix du voyage).

    De plus, si vous le souhaitez vous pouvez rendre visite aux rapatriés dans le village de Parychiv qui après des années d’interdiction d’implantation sont retournés illégalement dans leurs anciennes maisons et patientent là-bas. Nous soutenons ces rapatriés à travers la rencontre par un don de nourriture.

    Moment fort de votre voyage possible de réserver peut être une visite dans la centrale nucléaire de Tchernobyl qui comprend les visites suivantes :

    1. Le chantier de la nouvelle enveloppe "Arche".
    Vous visitez l’une des étapes du projet international SIP "Transformation de la ruine du réacteur en un système écologique sûr", le site de construction de NSC "Arche". La construction sera après son achèvement comme nouveau "sarcophage" installé au-dessus de l’ancien et réduit considérablement le danger qui sort du sarcophage existant. En outre il permet un environnement de travail sûr afin de conduire les phases les plus importantes du projet : la suppression de l’ancien sarcophage dont l’élimination suivie et la déconstruction des structures instables de l’ancien réacteur.
    La nouvelle construction de protection sera l’une des plus grandes structures archées du monde. A une hauteur de 108 mètres les arches se tendent sur une largeur de 162 mètres sur une ampleur de tension des arches de plus de 257 mètres. Le poids de l’ensemble de la construction fait plus de 25 000 tonnes.

    2. Le hall modèle dans la centrale nucléaire 1 de Tchernobyl.
    Ici les ouvriers de la centrale nucléaire de Tchernobyl familiarisent les visiteurs avec le montage organisationnel et technique de l’installation. A l’aide de mises en page visuelles vous pouvez apprendre le processus et le mécanisme du réacteur nucléaire.

    3. Le "corridor d’or"
    On parvient du sarcophage du réacteur 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl dans la salle de contrôle de la centrale détruite par le "corridor d’or". Le passage connu et sans fin est la scène qui représente comme aucune autre l’agitation et la panique du personnel de la station impliqué qui lors de la nuit catastrophique du 26 avril a évité un effondrement total du réacteur et ainsi une catastrophe européenne, si pas globale, sous des conditions inhumaines. Ils ont traversé pour cela ce corridor dans la hâte d’innombrables fois.

    4. Salle de contrôle du bloc de réacteur.
    Si le cœur de la centrale nucléaire est le réacteur nucléaire, alors son bloc de commande est son cerveau. D’ici l’unité d’atome de titane, aussi appelée bloc d’énergie, est contrôlée. Ici se trouve le niveau le plus haut du personnel opérateur, d’ici part le contrôle de tous les nœuds de communication dans l’unité du réacteur et de l’installation de turbines. Ici les spécialistes prennent toutes les décisions nécessaires pour le fonctionnement du dôme.
    Vous avez la possibilité de vous tenir au pupitre de commandes du bloc d’énergie 4 abandonné et de regarder en arrière un moment dans le passé, de vous mettre à la place de ceux qui ont dû prendre des décisions ici autrefois qui savaient dans quel danger ils se trouvaient, la pression énorme de la responsabilité, de la connaissance de la gravité du dommage.

    5. Monument à ceux enterrés sous les ruines du réacteur Valery Hodemchuk.
    La première victime de l’accident du réacteur de Tchernobyl en 1986 fut un ouvrier de la division du réacteur de la 2e couche, sur-opérateur des pompes de circulation principales Valery Illitch Hodemchuk. Les pompes qui lui étaient confiées étaient responsables pour le transport des énormes masses d’eau froide du réacteur afin que celui-ci ne surchauffe pas.
    Au moment de l’explosion du réacteur Hodemchuk se trouvait sur la boucle nord du réacteur, exactement là où l’impact de l’explosion a catapulté une partie du mur du réacteur à une hauteur de presque 50 mètres. Des parties de l’installation, des parties des machines et des fragments d’explosion ont été éjectés du réacteur. Valery Illitch fut enterré sous les ruines.
    Nuitée(s) à Tchernobyl

    Avant-dernier jour : Musée de Tchernobyl. Liquidateur.

    Le matin vous rassemblez les dernières impressions dans la zone de restriction de Tchernobyl. Ensuite vous retournez à Kiev.

    L’après-midi vous visitez le Musée de Tchernobyl et vous vous informez sur les circonstances exactes de la catastrophe. Puis l’un des liquidateurs vous rapporte l’action de nettoyage dangereuse et pour beaucoup de ses équipiers finalement mortelle des restes radioactifs de l’explosion du réacteur endommagé à Tchernobyl. Il entre aussi dans les conditions de vie personnelles des liquidateurs qui reçoivent très peu de soutien de l’Etat ukrainien.
    Nuitée à Kiev.

    Dernier jour : Départ

    A l’heure avant votre départ, notre chauffeur vous emmène à l’aéroport et vous dit au revoir. Vous vous préparez au retour.
    voyage, tchernobyl, chernobyl, chornobyl, catastrophe, ukraine
    en haut