Conseils et astuces au voyageur pour partir en Ukraine


Nous aimerions sur cette page vous donner quelques informations utiles sur comment voyager et partir en Ukraine. Souvent, cela ne diffère guère de la manière de voyager dans d’autres pays étrangers. La liste des conseils et astuces que nous vous donnons ci-dessous n’a pas vocation d’être exhaustive et est régulièrement remise à jour. Si vous avez des questions concernant la préparation de votre voyage, n’hésitez pas à nous contacter. Si nous n’avons pas la réponse tout de suite, nos partenaires sur place l’auront sûrement !

    Visa

    Depuis 2004, les citoyens de l’Union Européenne n’ont plus besoin de visa pour se rendre en Ukraine. Vous avez donc la possibilité de passer deux séjours de 90 jours par an, ou bien plusieurs séjours plus courts, sans avoir à remplir d’autre formalité, la somme totale des jours passés en Ukraine ne devant pas dépasser 180 jours. Si vous souhaitez partir en Ukraine plus longtemps, un visa est nécessaire. Vous pourrez l’obtenir à l’ambassade ou le consulat ukrainien le plus proche de votre domicile.

    Passeport

    Pour partir en Ukraine, seule la possession d’un passeport valable encore au moins 6 mois à la date de sortie du territoire ukrainien est nécessaire. Vous devrez le faire tamponner à l’entrée et à la sortie du territoire ukrainien par les autorités compétentes.

    Santé

    Le système de santé ukrainien est moins performant qu’en France. Il y a bien sûr des hôpitaux dans chaque grande ville, mais ceux-ci sont en général mal équipés. Par contre, l’état des hôpitaux contraste avec le niveau de qualification des médecins, souvent très bon, qui pourront sans peine soigner les bobos « habituels » aux voyages. Si vous vous rendez à l’hôpital en Ukraine, voici quelques conseils :

    Pas de langues étrangères : le personnel des hôpitaux ne parle en général pas de langues étrangères. Veillez-donc à vous faire accompagner d’une personne parlant russe ou ukrainien et qui pourra traduire.

    Temps d’attente : comptez plusieurs heures d’attente. Si vous êtes accompagné(e), votre traducteur saura comment raccourcir le temps d’attente.

    Paiement à l’avance : dans la plupart des hôpitaux, les consultations/soins doivent être payés à l’avance. Nous vous conseillons de demander un reçu afin de pouvoir vous faire rembourser pas votre assurance voyage pour l’Ukraine.

    Médicaments, soins : il est fortement conseillé d’acheter son propre matériel en pharmacie (compresses, bandages, canules) avant tout soin à l’hôpital. Sinon vous courez le risque de vous faire soigner avec du matériel déjà utilisé et simplement lavé et désinfecté.

    Pharmacies : on trouve des pharmacies à tous les coins de rue. Les hôpitaux de taille moyenne ont en général leur propre pharmacie. Les médicaments sont produits par des entreprises internationales connues et présentes sur le marché européen, et ils sont en général moins chers qu’en France.

    Vaccins : même si aucun vaccin n’est obligatoire, il est recommandé pour des courts séjours d’être vacciné contre le tétanos, la polio et la diphtérie. Pour des séjours plus longs dans des régions aux conditions d’hygiène « simples », il est de plus recommandé de se protéger contre les hépatites A et B, le typhus et la méningo-encéphalite à tiques. Vous pouvez vous faire conseiller par votre médecin avant le début de votre voyage.

    Assurance médicale de voyage

    Les personnes voyageant en Ukraine sont tenues de présenter lors de leur entrée sur le territoire ukrainien une attestation d’assurance de voyage valable pour toute la durée du séjour, attestation qui peut être demandée à tout moment par les autorités. Les contrôles étant effectués de manière aléatoire, il est donc conseillé de demander à son assurance si elle a conclut un contrat avec l’Ukraine avant de vous rendre en Ukraine.

    Si ce n’est pas le cas, vous avez la possibilité de contracter une assurance voyage pour l’Ukraine bon marché pour l’étranger ainsi que d’autres assurances de voyages ici. Nous restons naturellement à votre disposition pour vous renseigner ou vous aider à faire la réservation.

    Entrer en Ukraine avec des animaux de compagnie

    L’entrée avec des animaux âgés de moins de douze semaines est interdite sur le territoire de l’Ukraine.

    Pour voyager avec des animaux de compagnie, vous aurez besoin comme pour beaucoup d’autre pays :
    * du passeport bleu européen de votre animal (Pet-Pass), un vaccin à jour contre la rage. Votre animal doit être identifié par micropuce.
    * d’un certificat international de votre vétérinaire datant de moins de dix jours avant le début du voyage.

    Pour pouvoir ramener votre animal de compagnie à la maison, il est impératif d’effectuer un test d’anticorps rabiques avant de quitter l’UE. Ce test doit être positif. Pensez au fait que les analyses sanguines durent quelques semaines. Ce test doit être effectué dans un laboratoire agréé.
    Sans les résultats de ce test, votre animal de compagnie ne pourra pas entrer dans l’UE au terme du voyage et devra repasser le test et être mis 3 mois en quarantaine.

    Nous conseillons aux touristes suisses se rendant en Suisse avec des animaux de se renseigner auprès des autorités compétentes sur les démarches à effectuer.

    Voyager en voiture

    Si vous vous rendez avec votre voiture en Ukraine, vous aurez besoin de la carte grise du véhicule ainsi que d’une carte internationale d’assurance, dite « carte verte ». La carte grise doit être délivrée au nom de l’un des voyageurs. Si vous utilisez la voiture d’une tierce personne ou votre voiture de service, vous devez avoir sur vous en permanence une procuration signée par le propriétaire du véhicule, une certification que peut vous délivrer un club automobile par exemple. Cette certification est reconnue à la frontière.

    Avec l’élargissement de l’Union Européenne, il est beaucoup plus facile de partir en Ukraine. Les contrôles aux frontières avec la Pologne, Slovaquie et Hongrie ayant été intensifiés, le temps d’attente à la frontière ukrainienne s’est considérablement réduit. Il faut cependant remarquer que certains douaniers ukrainiens ont pris l’habitude de « monnayer » un passage rapide de la frontière et ont donc intérêt à rallonger le temps d’attente. C’est pourquoi il faut tout de même compter quelques heures pour traverser la frontière, ce qu’il est préférable de savoir à l’avance.

    Il est recommandé de respecter les limitations de vitesse en Ukraine. D’une part à cause de la mauvaise qualité des routes, et d’autre part à cause de contrôles de police fréquents. A ce sujet, il est très fréquent de se faire avertir par les automobilistes arrivant en sens inverses par des appels de phares. Nous déconseillons par ailleurs les trajets de nuit, à cause de cette même mauvaise qualité des routes, qui augmente de façon considérable les risques d’accident.

    On trouve des stations d’essence presque partout en Ukraine. En ville, il y en a certes relativement peu, mais dès que vous allez en périphérie ou sur la route, vous n’aurez qu’à faire quelques kilomètres pour en trouver. Certaines sont assez vétustes, d’autres flambant neuves, toutes pratiquement sont ouvertes 24h sur 24 et proposent toutes sortes de carburant (diesel, essence, super, super plus). Les prix à la pompe sont en général beaucoup plus bas qu’en France. Lors de longs trajets, il est judicieux de comparer les prix des différentes stations-service, ceux-ci pouvant varier considérablement selon la région.

    Lors d’arrêts prolongés, nous vous conseillons de mettre votre véhicule à l’abri pour la nuit dans un parking surveillé. Vous vous épargnez ainsi pour quelques grivnia (hryvnia) le risque d’un vol. Vous pourrez obtenir des renseignements sur le parking le plus proche dans votre lieu d’accueil à l’arrivée.

    Les risques de vol en Ukraine pendant la journée sont aussi élevés qu’en Europe. Le mieux est de garer sa voiture dans des endroits habités, bien en vue de potentiels témoins, cela décourage !

    Le côté agréable de la route en Ukraine: vous trouverez en chemin de nombreux stands de vente de divers produits locaux qui très souvent sont meilleurs et moins chers que dans les magasins. Ainsi, les habitants vendent sur le bas côté de la route des produits comme des fruits et légumes, des produits laitiers, des produits alcoolisés, du poisson séché ou bien des champignons...

    La conduite sur les routes

    Si vous vous aventurez au volant sur les routes en Ukraine, faites attention aux dos d’ânes inversés naturels qui sont en réalité des trous, surtout après l’hiver. Faites donc attention et ne roulez pas très vite, même si les Ukrainiens le font.

    Si vous vous faites arrêter par un gendarme de la route, soyez vigilants! Ce dernier peut essayer de trouver le moindre détail qui ne va pas avec votre voiture ou vos papiers. Il attendra alors que vous lui proposiez de l’argent pour vous laisser tranquille. Essayez de ne pas vous faire avoir par le policier sur les infractions qu’il peut inventer et vous attribuer.

    Argent

    L’Ukraine ne manque pas de distributeurs automatiques de billets, où il est possible de retirer de l’argent avec une carte Maestro, Visa ou Mastercard.

    L’achat par carte bancaire n’étant pas aussi courant qu’en Europe, il est conseillé de toujours se renseigner auprès du vendeur avant l’achat.

    Vous pouvez aussi choisir de changer du liquide en monnaie locale, le grivnia (hryvnia). Vous pouvez le faire soit dans une banque, soit dans un des nombreux bureaux de change privés qu’on trouve un peu de partout. Cela revient au même, puisque vous n’aurez de toutes façons pas à payer de commission.

    Il existe à l’heure actuelle plusieurs versions des mêmes billets ukrainiens. On pourra vous donner, par exemple, pour 10 Hryvnia deux billets différents. Pas de panique, ce sont des vrais !

    Boire et manger

    Les habitudes culinaires ukrainiennes diffèrent parfois grandement des habitudes françaises. Il est donc indispensable de s’y préparer avant votre voyage.

    Le petit-déjeuner, par exemple. Ne vous attendez pas forcément au café et aux croissants. Dans les hôtels, des œufs au plat ou œufs brouillés sont souvent servis le matin, on trouve parfois aussi des saucisses, des pelmenis ou des repas complets. Le buffet du petit-déjeuner (chvedskyj stol) est aussi de plus en plus populaire.

    Les repas du midi et du soir sont en général composés d’une soupe, d’un plat principal et d’une salade.

    Au restaurant

    Le personnel se réjouira si vous laissez du pourboire. Si vous avez été satisfait, vous pouvez laisser 5-10 grivnias. Dans des restaurants de haute gamme, vous pourrez laisser plus. Parfois, 10% sont ajoutés pour le service. Notez que les prix de certains plats sont indiqués pour 100g de viande sur le menu, ce qui peut entraîner une différence lors de l’addition.

    Réseau de transports publics

    Le réseau à l’intérieur et entres les différentes villes est très développé et plutôt bon marché. Il est composé essentiellement de minibus privés (marchroutka) ainsi que de bus, tramways et trolleybus. Un ticket de transport coûte environ 2 Hryvnia (environ 0,20€).

    Pour des longs trajets à l’intérieur de l’Ukraine, vous pouvez prendre des lignes d’autocar ou le train. Les deux variantes sont relativement bon marché.

    La facon la plus répandue de voyager en Ukraine est cependant le train de nuit. Vous montez dans le train le soir, vous vous couchez sur votre couchette avec couverture et draps propres, et le lendemain matin en vous réveillant, vous êtes arrivés à destination à tête reposée. Cela permet de ne pas perdre de temps dans les déplacements sur les longues distances et de profiter des paysages en toute tranquilité. Il existe trois classes différentes de compartiments: 1ere classe (luxe) compartiment à 2 couchettes, 2nde classe (koupé) compartiment à 4 couchettes, et 3e classe wagon commun, solution la plus économique.

    Des vols intérieurs relient également les grandes villes ukrainiennes. Ils coûtent selon la distance entre 50 et 100€ un aller simple. (à titre informatif, sans garantie).

    Si vous êtes invité chez l’habitant



    Tapis et chaussures

    Les Ukrainiens utilisent beaucoup les tapis qui assurent une double fonction dans leurs maisons, celle de décoration et celle d’isolation au sol et aux murs (pour protéger du froid en hiver). Les chaussures se salissent très rapidement dans les rues ukrainiennes, surtout au moment de la fonte des neiges au printemps. Le fait de ne pas enlever vos chaussures à l’entrée surprendra beaucoup d’Ukrainiens car vous risqueriez de mouiller et salir les tapis.

    Salutation

    Les Ukrainiens ne se font pas de bise au quotidien. Les bises sont destinées aux membres de la famille très proches et pas au quotidien. Les hommes se saluent en se donnant la main généralement. Les femmes se disent seulement bonjour sans contact corporel.

    Boissons

    Il existe de nombreux clichés liés à la horilka (vodka ukrainienne). Nous vous conseillons de faire comme les ukrainiens. Bien évidemment, nous ne vous suggérons pas d’égaler les quantités, mais la logique suivie pour boire. Après chaque verre de horilka, on mange un cornichon, un morceau de pain ou toute autre zakouska que l’on vous propose.
    Attention, en Ukraine on boit toujours pour une raison ; les toasts sont donc au rendez-vous. Les Ukrainiens sont très créatifs sur le sujet, ils ont des toasts pour toutes les occasions et les non-occasions de la vie. A noter que le troisième toast est réservé à l’amour. Bien évidement, il ne faut pas oublier les maîtres de la maison, surtout si vous voulez y revenir…

    Les Ukrainiens ne boivent pas souvent d’eau à table. Ils vont vous proposer du thé, des jus ou des compotes faites maison (en Ukraine, ce sont les fruits du jardin cuits avec de l’eau ou fraîchement préparés en été). Si vous tenez beaucoup à avoir de l’eau plate il faudra faire bouillir l’eau du robinet.

    Cadeaux

    Si vous êtes invités chez des Ukrainiens pour manger, il est de bon goût d’amener un bouquet de fleurs à votre hôte, ainsi qu’un gâteau ou une boîte de chocolats et une bouteille d’alcool.
    ukraine, voyage, voyages, conseils, astuces, vacances, informations, infos, info, partir en Ukraine
    en haut