Réserve naturelle de la mer Noire inscrite à l’UNESCO

Villes et régions d’Ukraine


Le long de la côte septentoriale de la mer Noire, près de Kherson et Mykolaiv se trouve l’une des plus grande réserves naturelles d’Ukraine. Cette réserve a été créée 1927, afin de protéger les nombreuses espèces d’oiseaux y nidifiant, ainsi que pour faciliter une étude approfondie de la faune et de la flore de la région de la mer Noire. Cette réserve fut inscrite en 1984 dans le réseau mondial de biosphères à préserver (en ukrainien : zapovidnik), institué dans le cadre du programme de l’UNESCO sur l’Homme et la Biosphère (MAB).

 

La réserve de biosphère de la mer Noire s’étend sur une surface de 87.348 hectares et est constitué de cinq districts de terre ferme et de sept îles. Parmi ceux-là : le district de forêt steppique sur la langue de terre de Kinbourn, la zone steppique de la bande côtière des baies de Tendrivsk et Yagorlitsk. Le zapovidnik est divisé en plusieurs zones : une surface de 57.048 hectares accessible seulement aux scientifiques et employés de la réserve, et une zone-tampon de 30.300 hectares. La zone la plus importante de la réserve (47.600 ha), est en fait constituée d’eau, zone beaucoup plus importante que celle de terre ferme (9.448 ha).

La pluviosité moyenne de la zone côtière steppique, à laquelle appartient le zapovidnik s’élève à 320-350 mm par an. La pluviosité à Paris est en comparaison beaucoup plus importante : environ 640 mm par an. Les étés y sont chauds et secs, les hivers en général cléments, avec des écarts de température tout de même importants.

La faune et la flore sont d’une étonnante diversité. On y trouve par exemple plus de 620 espèces de plantes, 45 espèces de mammifères, 40 sortes de poissons, 9 sortes de reptiles et 5 d’amphibiens. A souligner, la présence de plus de 300 espèces d’oiseaux, qui font de cette réserve naturelle un paradis pour les ornithologues.
ukraine, mer noire, réserve de biosphère, reserve, réserve, dnepr, dniepr, dnipro, delta, réserve naturelle
en haut