Kamenets-Podolski et Khotyn, villes fortifiées en Podolie et Bessarabie

Villes et régions d’Ukraine


L’ancienne forteresse frontalière de Kamenets-Podolski, construite au bord de gorges calcaires surplombant le fleuve Smotrytch, servit pendant des siècles de poste avancé au sud-ouest du royaume de Pologne. La ville fut évoquée pour la première fois dans une chronique datant de 1106, ce qui en fait l’une des villes les plus anciennes du pays.

Ici firent rage de furieuses batailles entre les hordes ottomanes tentant de passer la frontière et celles du Pan polonais, chacun essayant d’imprimer son tampon à la ville. Phénomène particulièrement intéressant, la cathédrale catholique Pierre-et-Paul, qui fut utilisée comme mosquée pendant l’occupation turque, de 1672 à 1699. Ceci explique le minaret haut de 36m qui la flanque. Après la reprise de la ville par les Polonais, le minaret ne fut pas détruit. On se contenta de lui apposer une statue de la vierge, censée symboliser la gratitude des Polonais pour avoir pu repousser avec succès l’invasion turque.
Avec les 170 monuments culturels de Kamianets Podilski est représenté un pan important de l’art architectural. Le quartier arménien vaut particulièrement la peine d’être visité, ainsi que la place-forte, dont les fondations datent du 11e siècle et l’église catholique Pierre-et-Paul. Kamianets Podilski est sur la liste des candidats à l’obtention du statut de patrimoine mondial de l’UNESCO.

Depuis quelques années, un grand rassemblement annuel de montgolfière contribue au prestige de la ville. Lors de ce rassemblement, il est possible de monter dans les montgolfières pour une petite promenade.

Les environs de Kamianets sont particulièrement intéressants pour les spéléologues amateurs et professionnels. Au fil des millénaires, des réseaux de grottes soutteraines se sont développées dans les terrains karstiques entourant la ville. Ces grottes sont, bien entendu l’objet de visites, et vous aurez l’occasion de les découvrir et même de les explorer aux côtés de guides qualifiés.

Parallèlement à cela, les rivières Dniestr, Smotrytch et Sbrutch avoisinantes avec la découverte sur leurs berges des vestiges de nombreuses bourgades et de villages, des bras de fleuve magnifiques ainsi que le lac de barrage tout proche garantissent aux adeptes de canoë et de pédalo un voyages sportifs vivifiant.

Khotyn

La forteresse de Khotyn sur le Dniestr, située à proximité des villes de Tchernivtsi et Kamianets Podilski a joué au cours des siècles de part sa position géostratégique un rôle prépondérant dans la défense des routes commerciales et des frontières des Etats auxquels elle appartenait. Elle fut successivement sous contrôle moldave, polonais, turc et russe, ce qui donna un cachet particulier à la ville.

La forteresse de Khotyn fut un lieu stratégique primordiale pour l’une des grandes batailles de l’histoire de la région, la bataille de Khotyn en 1673, où les Ottomans subirent une défaite importante face à l’Union polono-lituanienne: les Polonais, soutenus par les cosaques et les Moldaves, ce qui permit de stopper la vague d’invasion turque.
kamianetz, kamianets, podilski, podolski, podilsky, podolsky, ukraine, dniestr, forteresse, ville fortifiée, kamjanetz, kamianec, kamenetz, kamenec, podilskyi, podolski, podolie, podolia, chotin, chotyn, khotyn, hotin, khotin, khotine, khotyne
en haut