Gadiatch (Gadyatch, Hadiatsh), résidence cosaque, forteresse suédoise et lieu de pèlerinage juif

Villes et régions d’Ukraine


Cette petite bourgade qui sommeille aujourd’hui tranquillement dans la province ukrainienne non loin de Poltava a pourtant une histoire mouvementée qui vaut d’être contée.

Fondée au temps de la Pologne-Lituanie, elle devint après la révolte des Cosaques menée par Bogdan Khmelnitski l’une des résidences principales du jeune Etat cosaque.

En 1709, Gadiatch fut prise dans la Grande guerre du Nord. La petite ville désormais fortifiée, alors sous contrôle soviétique, fut rattachée après la victoire des troupes de Pierre le Grand à la province russe de Poltava.

 

Comme de nombreuses villes ukrainiennes, une grande partie de la population de Gadiatch était au 19e siècle de confession juive. La petite ville acquit un immense prestige sur le plan religieux par les œuvres du rabbin juif Shneur Zalman de Liadi, disciple du rabbin Israel Ben Elieser (Baal Shem Tov), qui fonda un nouveau mouvement religieux, l’hassidisme Habad-Loubavitch. Encore aujourd’hui, des milliers de juifs hassidiques adeptes du mouvement habad viennent en pèlerinage sur la tombe du Rabbi Schneur Zalman pour prier.
gaijatsch, hadyatch, ukraine, cosaques, scheur salman, scheur zalman, habad, loubavitch
en haut