Berchad, trésors juifs et chefs-d’œuvre d’architecture

Villes et Régions d’Ukraine


Au 18e siècle, Berchad était l’un des lieux les plus influents du judaïsme hassidique tant sur le plan religieux que culturel. On trouve encore aujourd’hui dans son cimetière des tombes datant des années 1776, 1791, 1792, et 1815. On trouve encore dans cette petite ville de Podolie des maisons typiques juives étonnamment bien conservées ainsi que le bâtiment de l’école juive datant de 1918.

 

La synagogue de Berchad est une curiosité en soi : faite d’argile et de chaume, elle a plus de deux siècles d’âge. Elle est composée de deux salles de prières distinctes pour les hommes et les femmes. Les deux salles sont séparées par un mur séparé de fenêtres permettant aux femmes d’entendre également la prière du rabbin.

A Berchad comme de partout en Ukraine, les nazis mirent fin au cours de la 2de guerre mondiale à la richesse de la culture juive. Il y a aujourd’hui un monument commémoratif à l’endroit où fut retrouvé un charnier contenant les corps d’environ 8.000 juifs. A Berchad se trouve également une centaine de tombes de partisans juifs, qui s’allièrent aux partisans et aux soldats soviétiques dans la lutte contre l’envahisseur nazi.

Autre monument historique visible à Berchad : les locomotives de type TU-2, qui sont utilisées pour relier Haïvoron (Gayvoron) à Roudnitsa en passant par Berchad sur l’ancienne voie de chemin de fer utilisée aujourd’hui de temps à autres pour les touristes.
berchad, ukraine, hassidisme, juif, judaisme, rabbin, podolie
en haut